Carnet de voyage VIETNAM Part I (Hanoi & Sapa)

19:32

Un (très) long moment que je n'ai pas publié ici. Ai-je assez à dire pour écrire un article là-dessus ? Pas sûr. Mais je suis ravie de revenir et de partager avec vous un carnet de voyage sur le Vietnam que j'ai visité au mois de Mars 2017.

Dans les rues d'Hanoï

Pourquoi le Vietnam ? J'avais envie de verdure, de paysages et dépaysement. L'Asie ? C'est inexplicable, je rêve de visiter chaque recoin. Cela risque d'être compliqué mais je vais faire de mon mieux. Mon choix s'est arrêté sur le Vietnam après avoir entendu le récits de plusieurs amis.

Le long des rails

ITINERAIRE 

HANOI - SAPA- TAM COC - HALONG BAY - PHONG NHA KE BA - HOI AN 


Je voulais découvrir le nord et le centre et j'avais prévu 3 semaines de voyage.  Je pense que le sud et le delta du Mékong pourrait être un autre voyage, je suis sûre qu'ils le méritent. D'autant que les mentalités et la culture sont très différents du nord au sud.
Je m'étais "imposée" de faire une rando dans les rizières et de voguer sur la baie d'Halong. Malgré leur réputation touristique je ne voulais pas passer à côté (et je ne leur regrette d'ailleurs pas, enfin...nous verrons cela plus tard).

Lac Hoan Kiem

Mon voyage en Thaïlande m'avait ravi mais laissé un petit gout de regret car finalement, je n'avais pas autant baroudé que je l'aurai voulu après avoir prit suffisamment de recul. J'ai donc rajouté le parc national de Phong Nha. Encore peu victime des circuits touristiques, ce parc aux allures de jungle me tentait carrément. D'autant que j'avais repéré une sortie tyrolienne suivie d'un bain de boue dans une grotte. Voilà de quoi changer des activités habituelles !
Quant à Hoi An, cette ville m'appelait. Que ce soit les photos, les récits des amis, les articles dans les guides : tout me faisait envie.


HANOI

La ville qui grouille. Je me rappelle très bien la lumière du jour qui se reflétait dans les flaques lorsque le taxi nous a déposé près du quartier routard. Les bruits de la ville. L'envie de me poser et de me doucher. Et puis il y a eu le premier café viet offert par la réceptionniste de l’hôtel : son étrange tasse en métal, son épaisseur et son goût sucré de lait concentré. J'étais dans le bain, pas de doute.
Les premiers pas dans une ville sont pour moi les plus importants car bien souvent, on est en plein conscience de ce qui nous entoure. Les yeux écarquillés, à l'affût de toutes les nouveautés qui s'offrent à nous. L'odeur des banh mi (vestige français des sandwichs, lire "pain de mie"), les vélos qui croulent sous les paniers remplis de fleurs, la lumière du jour qui commence à décliner, l'humidité ambiante et le bruit des klaxons.


Ce que je recommande :

  • Manger indien (un des meilleurs de toute ma vie) près du lac de l'ouest - Foodshop 45
  • Flâner le long des rails
  • Faire le tour du lac Hoan Kiem et se poser sur un banc pour regarder la vie
  • Visiter un temple bouddhiste (mon préféré : celui de Quan Thanh)
  • Grignoter des graines de tournesol à la terrasse d'un café 


SAPA

J'étais prévenue : c'est une usine à touristes mais les rizières restent belles. Honnêtement, j'ai d'abord été choqué par l'organisation du tour. Je suis passée par mon hôtel, j'aurai peut-être du m'y rendre par moi-même mais je me suis laissé bêtement alléchée par la formule 2 jours/1 nuit en homestay. On commence par un petit déjeuner chaotique après une chouette nuit dans le train couchette. Je ne comprenais absolument rien à ce qu'on allait faire, ni où on était. Notre guide était une pile éléctrique avec un anglais incompréhensible (c'est la française qui dit ça). On attaque la promenade/rando. Les paysages sont effectivement à couper le souffle, c'est la première fois que je me retrouve au beau milieu des rizières. Il y a des animaux "sauvages" de partout, je suis assez surprise. Les filles qui vivent dans les villages m'aident car je trébuche et glisse à tout va. 

Lorsqu'on arrive au village de Sapa, les filles nous vendent leurs "créations" (la plupart sont des accessoires touristiques que vous retrouverez dans toutes les boutiques du Vietnam, achetés au kilo). Je ne sais pas quoi faire : rentrer dans le jeu et cautionner ou me retirer. Cela m'a mit terriblement mal à l'aise. La randonnée est ponctuée par la visite des petites filles qui vendent des bracelets en pleurant le prix (leur chant me hante encore). Après réflexion j'apprends qu'ils déscolarisent ces petites et qu'elles n'ont après plus vraiment d'avenir. Ce qui est complètement paradoxal c'est qu'on a voulu acheter à manger/grignoter dans un des villages que l'on passe durant la rando. La guide a complètement pété les plombs car nous retardions le groupe. Pourtant cet "achat" était local, spontané et a eu le mérite de faire sourire tout un groupe de villageois.
Bref.
Le homestay est un refuge sommaire. Effectivement, une famille vit à côté. Mais nous sommes 15, de toutes nationalités à partager "l'intimité" de la petite famille. Cela n'a rien à voir avec que j'imaginais. Je me voyais apprendre à cuisiner avec eux. Et non pas boire des bières parce que je perdais aux jeux d'alcool contre un groupe de jeunes voyageurs. 
La soirée nous a réservé une jolie surprise, nous nous sommes éloignés de cette ambiance auberge de jeunesse et sommes tombés sur un hôtel qui organisait une soirée pour un séminaire de Vietnamien. Et là, on a carrément rigolé. L'alcool de riz facilitant les approches nous avons fait des rencontres extraordinaires. C'était un moment magique. Note à moi-même : lorsque la situation te déplaît, cherche un autre chemin ;)


Ce que je recommande :
  • Ne pas passer par les tours organisés. Pour certains cela tombe sous le bon sens. Moi j'ai voulu essayer, je ne le referai plus.
  • Pensez à des chaussures adaptées. On en a vu faire la balade en claquettes : what the fuck ? Une bonne paire de baskets fait l'affaire.
  • Placez vos espérances dans la beauté du lieu plutôt que dans l'authenticité.
  • Croquez dans une canne à sucre : idéale pour recharger les batteries !


A suivre : TAM COC - HALONG BAY - PHONG NHA KE BA - HOI AN


A suivre Tam Coc


Je serai ravie d'avoir votre avis sur cet article. Comme toujours. 
Cela m'encouragerait surement à re-poster plus régulièrement.

You Might Also Like

0 petits mots

Votre avis compte :)